Je suis en retard, en retard…

Mais il n’est jamais trop tard pour donner des nouvelles ! Faisons donc un petit retour en arrière… et oui, on ne va tout de même pas vous laisser croire que trois saisons ont passé sans que nous mettions le nez dehors !

L’automne à été pour nous la période des récoltes : les courges, radis noir et autres céleris et betteraves ont pris place dans les caves… C’est que tout le monde nous a prévenu : « L’hiver à La Lienne, il fait froid… mais vraiment ! »

Il faut aussi rentrer les pommes de terres en cave, « les triffes » comme on dit par ici. Et là, il y a de quoi s’occuper… Et se muscler !

Après deux ou trois verres de rosé de trop quelques péripéties de conduite de tracteur, tout est rentré. Merci à notre équipe de choc !

L’automne, c’est aussi le moment que nous avons choisi pour commencer les travaux de terrassement en vue d’installer notre chambre froide… à plat de préférence ! A ce jour, c’est statu quo, disons que ce n’est pas la priorité !

Nous accueillons également notre nouvelle mascotte ! Il répond (si il veut !) au nom de Mambo, est le roi des bêtises (il parait que ça passe!) et doit être chien croisé kangourou… Si vous passez par là, ne vous étonnez pas de repartir avec quelques poils !

Il nous faut tout de même vous présenter le petit nouveau, le Deutz qui vient remplacer Same et qui, nous l’espérons, nous coûtera moins cher en réparations ! Livré au pied du sapin comme promis, testé dans l’heure qui a suivi et approuvé avec joie par les maraîchers-pilotes père et fils !

Nous avons terminé 2016 et commencé 2017, non pas avec la tête dans les nuages, mais bien au dessus tandis que la grisaille Lyonnaise semble bien instalée… Ça, on ne nous l’avait pas dit : « A La Lienne, on est plus près du soleil ! ». Quel bonheur !

… Enfin, sauf quand il vente si fort que tout s’envole, que les portes des serres s’arrachent et que les arceaux plient sous les rafales…

… Sauf quand il neige… Un peu trop… Même si c’est très beau !

… Sauf quand on s’embourbe en tracteur avec la lame à neige, que l’on patine sur la glace et que la seule chose dont on rêve devient une tisane de grand mère au coin du feu…

Heureusement, la douceur revient et les légumes nouveaux prennent peu à peu place sous les serres et dans les champs. Promesse de printemps et de légumes croquants …

Sauf qu’en ce début d’année, le temps est tout bizarre, qu’il fait trop chaud et puis trop froid. Que le vent souffle et souffle sans s’ essouffler et que décidément ce printemps n’est pas celui que nous avions espéré ! « Et oui, c’est comme ça ! » devient notre credo. Il n’y a rien à faire, sinon attendre… Les plus courageux peuvent essayer la danse du soleil et celle qui arrête le vent… Et si ça marche on veut bien la technique !

Positivons ! L’été arrive sous nos serres : Aubergines et poivrons prennent place. Les premières tomates, bien qu’encore vertes, prennent forme et les haricots exhibent leurs premières fleurs… c’est pour bientôt !

Depuis 2 semaines, pour accompagner les pommes de terre Delikatess, nous savourons (enfin!) les premières courgettes  ! Exit potimarron et pommes de terre de conservation, soupes et gratins, à nous la fraîcheur et les salades !

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string CPYFi1 to the field below: